Actualités

Communiqués de presse

256 millions en moins pour la recherche et l’enseignement supérieur !

Après la coupe de 150 millions en 2015 et contrairement aux engagements du Secrétaire d’Etat à l’ESR, le gouvernement décide de retirer des moyens à un secteur dont le budget était déjà très inférieur au nécessaire développement de l’enseignement supérieur et de la recherche dans notre pays.
Les préoccupations que nous avions émises lors du débat budgétaire, exprimées fortement par les syndicats et « Sciences en marche », se trouvent ainsi non seulement confirmées mais se voient renforcées.
Qu’il s’agisse des ponctions opérées dans les crédits alloués à l’enseignement supérieur pour accueillir les dizaines de milliers d’étudiants supplémentaires, ou qu’il s’agisse de l’austérité désormais imposée à la recherche publique et à son fleuron que constitue le CNRS. Ce qui provoque de fortes réactions parmi les universitaires et chercheurs, dont sept Nobel et une médaille Fields.
Pourtant, le gouvernement s’entête à abonder un Crédit Impôt Recherche pour des entreprises privées alors qu’un rapport sénatorial avait démontré qu’il était souvent détourné à d’autres fins que la recherche.
Aujourd’hui, le gouvernement s’apprête à dépecer ce secteur pour le livrer aux appétits des marchands La recherche publique autant que l’Université sont des joyaux que de nombreux pays envient. Nous lançons dont un appel au gouvernement pour qu’il sursoie à son projet de décret sur l’ESR.

Imprimer cet article

Marie-George
Buffet

Députée de Seine-Saint-Denis (4ème circonscription)

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques