Actualités

Communiqués de presse

CICE : Une manne pour relancer l’économie et faire face aux défis de la solidarité

« La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde", tel est le refrain fréquemment entendu ces derniers jours. Il est opposé à l’indispensable devoir de solidarité face aux vagues de migrants espérant de l’Europe une vie meilleure et de la République française un accueil digne de sa tradition de terre d’accueil et de pays des droits de l’homme.
Cet adage est-il si exact ? Bien évidemment, la situation de l’économie et de la démographie française n’est pas celle de l’Allemagne, et les difficultés de notre pays rendent plus difficile l’expression de l’empathie. Il va ainsi de l’injonction formulée aux collectivités locales de prendre en charge la solidarité que l’Etat refuse d’assumer, alors que ce gouvernement a coupé les vivres des mêmes collectivités en leur retirant 11milliards d’euros.
Pour autant, en France, les moyens existent pour la solidarité, aussi bien pour les citoyens français qui sont nombreux à en avoir besoin que pour les migrants.
En 2013, le Président Hollande a lancé un gigantesque hold up appelé Crédit impôt compétitivité ou CICE. Payé par le contribuable à travers la hausse de la TVA et la baisse des dépenses publiques, ce CICE a abouti à verser plus de dix milliards d’euros aux grandes entreprises sans aucun effet sur la croissance et l’emploi. A cela s’ajoutent les autres mesures de dumping fiscal du pacte de responsabilité pour un montant colossal de 41 milliards d’euros. Quatre fois plus que le budget destiné à l’emploi en 2015 !
Sur ces 41 milliards d’euros, près de 18 milliards n’ont pas encore été utilisés. Leur sort se décidera dans les semaines à venir, dans le cadre du projet de loi de finances. Il n’est pas trop tard pour bien faire !
Plutôt que de dépenser en pure perte cet argent public, utilisons-les pour la relance et la solidarité.

Imprimer cet article

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques