Actualités

Communiqués de presse

Des régressions sans nuance pour les droits des salariés

Le titre III « Travailler » du projet de loi Macron a fait l’objet de longs débats au sein de l’hémicycle.
Les députés du Front de gauche ont argumenté, malgré la limitation du temps de parole, sur leur opposition à la libéralisation de notre société et au recul des droits des salariés.
Le gouvernement est malheureusement resté fermé à toute proposition d’amélioration du projet de loi, même quand il y fut exhorté à maintes reprises par des membres de sa propre majorité.
C’est ainsi que le gouvernement a définitivement banalisé le travail du dimanche et de nuit en permettant que tous les dimanches et toutes les nuits soient travaillés dans les zones touristiques internationales.
Il a rejeté toutes les propositions des députés du Front de Gauche visant à garantir des compensations salariales et sociales à hauteur des sacrifices demandés aux salariés : la fixation par la loi d’un plancher équivalent au doublement du salaire avec repos compensateur pour encadrer les négociations préalables à l’ouverture des commerces le dimanche, le retour au 5 dimanches du Maire plutôt que 12 comme proposé par l’actuel texte de loi, un meilleur encadrement du volontariat ou encore la prise en charge intégrale par l’employeur des frais de garde des enfants aussi bien dans le cadre du travail de nuit que du travail du dimanche.
Le gouvernement a délibérément fait le choix de fragiliser la défense et la protection des salariés en facilitant les licenciements économiques, et en dépréciant les conseillers prud’homaux quand il conviendrait d’accorder des moyens suffisants à ces tribunaux pour qu’ils puissent rendre leur jugement plus rapidement.
Bien loin de bâtir une économie plus solidaire et durable, comme les français étaient légitimement en droit de l’attendre d’un gouvernement socialiste, le projet de loi Macron, déconstruit les droits sociaux et consacre une société plus inégalitaire.

Imprimer cet article

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques