Actualités

Communiqués de presse

L’indication de l’origine doit concerner tous les produits agricoles, pas seulement la viande !

En déclarant samedi dernier lors de sa visite au Salon de l’Agriculture, qu’il voulait « qu’à terme, il y ait un étiquetage obligatoire sur les viandes qui sont insérées, introduites dans les produits cuisinés » afin que « le consommateur puisse être informé de la provenance des produits qu’il consomme et notamment des viandes », le Président de la République a avancé une première mesure indispensable mais en restant bien vague sur les délais de mise en œuvre, se référant notamment aux discussions en cours au niveau européen.
La volonté politique de changer la donne alimentaire ne doit pas en rester là. Pour les consommateurs, comme pour les producteurs qui subissent la concurrence déloyale des productions des pays tiers, l’urgence est de rendre obligatoire l’indication de la provenance des produits que l’on consomme, qu’ils soient à l’état brut ou transformé. Car cette situation concerne toutes les productions agricoles et pas seulement la viande.
Que fait-on par exemple pour la poêlée de légumes surgelée qui contient des produits en provenance d’une douzaine de pays différents, sans aucune information pour le consommateur ?
Il faut porter une mesure concrète d’étiquetage obligatoire de l’origine pour tous les produits agricoles et alimentaires. C’est une première condition pour engager un profond changement de modèle de consommation, et de modèle agricole.
Dès maintenant, il faut aussi anticiper en prévoyant, dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances pour 2014, les moyens humains et financiers supplémentaires aux aux services vétérinaires, des douanes et de la répression des fraudes, indispensables au suivi d’une telle mesure.
C’est sur ces deux exigences que porte la proposition de loi déposée par André Chassaigne au nom des député(e)s du Front de Gauche.

Imprimer cet article

André
Chassaigne

Président de groupe
Député du Puy-de-Dôme (5ème circonscription)

Dernière vidéo de André Chassaigne

Ratification du CETA : le problème – le cauchemar –, c’est que la maison brûle comme jamais ! En savoir plus

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques