Actualités

Communiqués de presse

Palestine : proposition de résolution du PS

Lundi 27 octobre dernier, nous avons proposé au Président de l’Assemblée nationale d’inscrire à l’ordre du jour la résolution parlementaire n°201 portant reconnaissance de l’Etat palestinien, déposée en septembre 2012 par les députés Front de gauche.
Si elle n’a pour l’heure pas reçu de réponse, notre initiative a assurément fait bouger les lignes et contribué au sursaut de notre diplomatie, quelques jours après la reconnaissance de la Palestine par la Suède et le Parlement britannique.
Nous apprenons aujourd’hui que le groupe parlementaire socialiste s’apprête à déposer une résolution dans ce sens, ce qui constitue une avancée réelle et positive. Rien n’est pire que le statu quo. Chaque jour perdu met un peu plus en péril la solution à 2 Etats, indispensable pour la paix de la région, la sécurité de l’Etat d’Israël et le respect des droits fondamentaux du peuple palestinien.
Néanmoins, le projet de résolution du groupe socialiste, révélé par la presse, mérite des précisions, notamment sa formulation invitant le « Gouvernement français à faire de la reconnaissance de l’État de Palestine un instrument pour obtenir un règlement définitif du conflit » est sujette à interprétation.
S’agit-il de reconnaître officiellement l’Etat de Palestine dans les plus brefs délais, ou d’utiliser simplement la menace d’une telle reconnaissance auprès des autorités israéliennes, sans rendre effectif le droit des Palestiniens à disposer d’un Etat ? Nous regrettons qu’aucune échéance ne soit mentionnée.
Nous appelons le groupe majoritaire à lever toute ambiguïté. Si cette résolution venait à être examinée par les députés dans cette rédaction, nous l’amenderions pour demander la reconnaissance sans condition et sans délai de l’Etat de Palestine.
Car la création d’un Etat palestinien indépendant constitue plus qu’un « instrument » diplomatique. Il s’agit d’un droit inaliénable de ce peuple, reconnu par les lois internationales et les nombreuses résolutions de l’ONU.

Imprimer cet article

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques