Actualités

Communiqués de presse

Plan d’économies de Valls

Les Français les plus modestes sont les premières victimes
des annonces gouvernementales
Dans sa déclaration à la presse de ce mercredi matin, Manuel Valls a détaillé son programme de réduction des dépenses fiscales et sociales. Elles concerneront l’Etat à hauteur de 18 milliards, les collectivités territoriales, amputées de 11 milliards, et la protection sociale pour 21 milliards d’euros.
Pour donner des gages et complaire à la Commission européenne le gouvernement amplifie le programme d’austérité.
Pour toute réponse au message des urnes, le Gouvernement choisit la fuite en avant dans la régression sociale.
Le gel de l’indexation des retraites, des prestations familiales, la confirmation du gel de l’indice des fonctionnaires, le report des mesures de revalorisation du programme de lutte contre la pauvreté sont autant de coups de couteau dans le dos de nos concitoyens.
La priorité du gouvernement est plus que jamais de satisfaire les marchés financiers, de donner toujours plus aux entreprises sans contrepartie en matière d’emploi et sans égard pour le bien-être social et le pouvoir d’achat des Français.
Les député-e-s du Front de gauche

Imprimer cet article

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques