Actualités

Communiqués de presse

Report de la revalorisation des retraites : mêmes causes, mêmes effets

Comme en première lecture, l’Assemblée nationale a supprimé l’article 4 de la réforme des retraites qui prévoyait, outre l’augmentation du taux de cotisation vieillesse des actifs et des entreprises, le report de la revalorisation des pensions du 1er avril au 1er octobre, minimum vieillesse excepté, qui permettait au Gouvernement d’économiser 800 millions d’euros en 2014, et près de 2 milliards en 2020 sur le dos des retraités.
Après un débat sans ambiguïté où 5 des 6 groupes parlementaires se sont opposés à cette mesure inique, les députés ont voté la suppression de cet article par 38 voix contre 35.près le rejet de cet article en première lecture, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, et les responsables du groupe SRC avaient prétexté une erreur de vote de certains députés socialistes, et le Gouvernement avait demandé une deuxième délibération sur l’article.
Ce deuxième désaveu confirme l’hostilité d’une majorité de députés, tous groupes confondus à cet article frappant de plein fouet les retraités modestes. Les députés du Front de Gauche se réjouissent de la suppression de l’article le plus injuste d’un projet de loi dont ils demandent le retrait depuis le début.
Les député-e-s du Front de gauche

Imprimer cet article

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques