Actualités

Communiqués de presse

Taxe carbone : socialement injuste, écologiquement inefficace

La taxe carbone revêt toutes les caractéristiques d’un nouvel impôt indirect qui pénalisera principalement les ménages modestes. Ce système fait payer les classes populaires et moyennes et met en place un véritable droit à polluer pour les riches peu affectés par la hausse des prix à venir. Les entreprises, en revanche, sont particulièrement ménagées avec l’exonération des plus grandes d’entre elles comme Total et de nombreux passe-droits notamment pour les entreprises de transport routier.
Les enjeux sont grands, puisqu’il s’agit de réduire par quatre les émissions de CO2 d’ici à 2050, mais la méthode choisie n’est pas la bonne. Dispositif socialement injuste, la taxe carbone sera écologiquement inefficace.
Penser que les ménages français réduiront significativement leur consommation de gaz et d’essence en augmentant des prix déjà exorbitants sans proposer d’alternatives viables notamment en matière de transports en commun et de bio énergies, est totalement illusoire. En matière de redistribution, aucune mesure sociale et pérenne n’est prévue.
La mise en œuvre d’une fiscalité écologique nécessite une refonte totale de notre système d’imposition. Une politique respectueuse de l’environnement suppose des investissements massifs, notamment en matière de transports, et une maîtrise publique de l’énergie.

Imprimer cet article

Pierre
Gosnat

Sur le même sujet

Développement durable

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques