Actualités

Communiqués de presse

Traité transatlantique : la peur de la démocratie

Aujourd’hui, le Parlement Européen devait enfin avoir l’occasion de se prononcer sur le traité transatlantique en débattant puis en votant sur une résolution acceptant le principe du mécanisme d’arbitrage et l’organe de coopération réglementaire.
Mais, par peur de ne pas réunir une majorité favorable au texte, le président social-démocrate du Parlement Européen, Martin Schulz a préféré reporter ce vote et renvoyer le texte à la commission du commerce international, beaucoup plus favorable au texte.
Le Parlement Européen est allé encore plus loin dans le déni de démocratie en votant en majorité contre la tenue du débat prévu. La mise sous silence de la contestation parlementaire ne peut plus durer.
Du reste, ce rejet marque l’inconfort des partisans au traité provoqué par la mobilisation de la société civile, que nous soutenons. Cet épisode doit encourager les militants opposés au traité transatlantique à poursuivre et à accentuer leurs actions pour maintenir la pression citoyenne sur les instances représentatives.

Imprimer cet article

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques