Actualités

Communiqués de presse

Une démission de bon sens

« Opposée à l’extension de la déchéance de nationalité, la Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Christiane TAUBIRA ne pouvait certainement pas se résoudre à apposer son Sceau sur la réforme constitutionnelle qui sera défendue par le Premier Ministre.
Nous comprenons sa décision car les convictions et les valeurs qui nous opposent à ce texte nous conduisent à ne pas imaginer qu’un ministre ou un élu de gauche puisse, d’une manière ou d’une autre, soutenir une telle mesure.
Le coût doit être terrible pour le gouvernement qui considérait Christiane TAUBIRA comme sa caution de gauche. Ne lui restera-t-il plus que des icônes du libéralisme tel qu’Emmanuel MACRON ?
Nous émettons néanmoins un regret : Mme TAUBIRA n’a eu ni le temps ni les moyens de porter l’ensemble des réformes nécessaires à la Justice et notamment celle de l’ordonnance de 1945 relative à la justice des mineurs que nous appelions de nos vœux depuis le début de la législature. »

Imprimer cet article

André
Chassaigne

Président de groupe
Député du Puy-de-Dôme (5ème circonscription)

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques