Questions au gouvernement

Article traitant de Finances :

Finances Plan de rigueur

- par

M. le président. La parole est à Mme Marie-Hélène Amiable, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine Mme Marie-Hélène Amiable. Monsieur le Premier ministre, la majorité de droite de notre assemblée votera demain votre projet de budget pour 2012 et, avec celui-ci, une partie du plan d’austérité auquel vous voulez soumettre les Français. Les députés communistes et du parti de gauche s’y (...)

Finances Plan d’équilibre des finances publiques

- par

M. le président. La parole est à M. François Asensi, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. M. François Asensi. Ma question s’adresse à M. le Premier ministre, mais je ne le vois pas. M. Roland Muzeau. Il n’est pas là, il se fout de l’Assemblée ! M. François Asensi. Le plan d’austérité annoncé hier constitue une déclaration de guerre sociale contre le peuple français. (Applaudissements sur les (...)

Finances Situation de la zone euro

- par

M. le président. La parole est à M. Roland Muzeau, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. M. Roland Muzeau. Monsieur le Premier ministre, il aura fallu treize grèves générales pour que le Premier ministre grec, Georges Papandréou, se décide enfin à entendre le peuple grec, qui réclame depuis des mois l’organisation d’un référendum. (Exclamations sur les bancs du groupe UMP.) L’annonce de (...)

Finances Agences de notation

- par

M. le président. La parole est à M. Jean-Claude Sandrier, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine M. Jean-Claude Sandrier. Ma question s’adresse à M. le Premier ministre. Quelle déchéance de voir des États, la corde au cou, devant des officines de notation privées ! (Exclamations sur les bancs du groupe UMP.) Officines à la solde de marchés financiers responsables de la crise, qui (...)

Finances Licenciements boursiers

- par

M. le président. La parole est à M. André Chassaigne, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. M. André Chassaigne. Monsieur le Premier ministre, notre pays compte 8,5 millions de personnes vivant au-dessous du seuil de pauvreté. Quant aux demandeurs d’emplois, ils sont aujourd’hui bien au-dessus des 4 millions. Dans les deux cas, l’augmentation est constante. Et tous, dans cet (...)

Finances DEXIA

- par

M. le président. La parole est à M. Jacques Desallangre, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. M. Jacques Desallangre. Dexia est en train de mourir et les contribuables, notamment locaux, vont payer l’enterrement. Il y a trois ans, Dexia était asphyxiée, victime de sa folie spéculative : rachat d’un rehausseur de crédits toxiques américain avec 5 milliards d’euros de pertes à la clé ; (...)

Finances Crise financière

- par

M. le président. La parole est à M. Jean-Pierre Brard, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. M. Jean-Pierre Brard. Monsieur le président, monsieur le Premier ministre, pour une fois, je pense pouvoir parler en votre nom et au nom de tous nos collègues pour saluer nos camarades du Bundestag ici présents qui appartiennent au groupe Die Linke, l’équivalent du Front de gauche. M. Pierre (...)

Finances Projet de loi de finances rectificative

- par

M. le président. La parole est à M. Michel Vaxès. M. Michel Vaxès. Monsieur le Premier ministre, les mesures pour lesquelles vous nous avez convoqués sont l’aveu d’un formidable échec. (Exclamations sur les bancs du groupe UMP.) M. Jean-Pierre Door. Ça commence bien ! M. Michel Vaxès. Échec de la stratégie de sauvetage de la Grèce : plutôt que de chercher à responsabiliser les banques, vous persistez à (...)

Finances Impôt de solidarité sur la fortune

- par

M. le président. La parole est à M. Roland Muzeau, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. M. Roland Muzeau. Monsieur le Premier ministre, en dix ans, les inégalités de revenu et de patrimoine ont explosé. M. Jean-Michel Fourgous. Faux ! M. Roland Muzeau. Par vos choix fiscaux de classe au bénéfice des plus fortunés, du bouclier fiscal à la baisse des droits de mutation, votre (...)

Finances Pacte pour l’euro

- par

M. le président. La parole est à M. Marc Dolez, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. M. Marc Dolez. Monsieur le Premier ministre, le pacte pour l’euro que le sommet européen de demain s’apprête à adopter ressemble à s’y méprendre au mémorandum imposé l’an dernier à la Grèce par l’Union européenne et le FMI. Au nom de la compétitivité, c’est une offensive anti-sociale d’une rare violence qui (...)

Filtre thématique :

Toutes les thématiques

Culture et éducation

Affaires étrangères

Affaires économiques

Lois

Finances

Développement durable

Affaires sociales

Défense nationale

Dernières vidéos

Les femmes d'agriculteurs qui ont travaillé 12h par jour touchent entre 300 et 500€ de retraite ! En savoir plus
Sanofi, Airbus, Nokia annoncent des licenciements par milliers après avoir reçu des Mds d'aides ! En savoir plus

A la Une

En direct

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques