Actualités

Questions au gouvernement

La réforme des retraites : l’arnaque du quinquennat

Monsieur le Haut-commissaire,

Enfin, vous voilà. Ce n’est pas que nous soyons impatients de vous voir attaquer notre droit à la retraite, mais nous avons cru pendant des mois que vous seriez empêché de rendre des comptes. Pendant une bonne année, vous vous êtes échauffé, et désormais, s’ouvre une nouvelle phase où vous rentrez sur le terrain pour jouer la montre et continuer de préparer l’opinion. C’est pour cela que vous organisez un nouveau grand débat sur le mode du précédent : pour faire rentrer dans les têtes que la régression, serait inéluctable. Mais déjà le pays gronde. Des arrêts de travail, des manifestations... Vous n’avez rien entendu des oppositions et des propositions.

Vous continuez à sabrer la protection sociale. Et pour cause, vous voulez limiter les fonds consacrés aux retraites à leur volume actuel et vous voulez individualiser les droits en faisant à croire à chacun qu’il fera partie des gagnants. Sous prétexte d’une réforme systémique, vous allez retoucher tous les paramètres : alors que le droit à la retraite a été déjà tellement abîmé, vous voulez voler aux salariés de ce pays leurs meilleures années de retraite, vous voulez encore nous faire travailler plus, vous voulez encore baisser le niveau des pensions, vous voulez la retraite variable, vous voulez définitivement flouter toute notion d’âge.

Ainsi, vos différends avec le Président de la République ne trompent personne : ils sont révélateurs. Vous avancez à pas de velours, vous parlez à demi-mots, vous n’esquissez que la moitié de vos desseins. Vous préparez la grande arnaque du quinquennat. Alors ne nous servez pas votre discours habituel, répondez aux Françaises et aux Français, dites-nous plutôt quand vous allez sortir de cette stratégie d’enfumage. Dites-nous si nous allons avoir une véritable confrontation d’idées et de projets. Dites-nous si vous allez enfin assumer la réalité de vos intentions. A moins que M. le Premier ministre, dans votre lancée, sagement, vous y renonciez.

Imprimer cet article

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques