Elsa Faucillon

Elsa Faucillon est née à Amiens le 6 aout 1981, dans la Somme. Elle grandit en région parisienne et étudie l’histoire de l’art à Paris. Dans la lignée de ses parents, tous deux syndicalistes, elle forge son militantisme en 2005 contre le traité sur la constitution européenne puis contre le CPE, avant de s’engager naturellement au Parti communiste français l’année suivante.

Arrivée à Gennevilliers en 2008, elle y est élue conseillère municipale en 2014, puis au conseil départemental des Hauts-de-Seine en 2015 où elle s’oppose à la politique droitière du département, grâce à la mobilisation directe de nombreuses associations et citoyen-nes du territoire à ses côtés.

Députée depuis juin 2017, elle est membre de la Commission des affaires culturelles et de l’éducation, et s’engage particulièrement sur les questions d’éducation, de migrations, d’égalité, de protection de l’enfance. Avec plusieurs de ses collègues, elle est à l’initiative de propositions de loi contre le financement des énergies fossiles, pour la protection des mineurs étrangers ou encore l’interdiction des LBD. Elle suit notamment les projets de loi « Asile et immigration », « Pour une école de la confiance » ou encore « Fake News » et organise des ateliers législatifs ouverts à tous pour préparer directement avec les habitants et les professionnels de sa circonscription des propositions défendues dans l’hémicycle.

Profession : Employée du secteur privé
Mandats et autres fonctions :
  • porte-parole des députés communistes aux côtés de Pierre Dharreville et Sébastien Jumel
  • Présidente du groupe de travail sur l’ouverture de l’Assemblée nationale à la société et son rayonnement scientifique et culturel
  • Membre de la mission d’information sur l’aide sociale à l’enfance
  • Co-Présidente du Groupe d’études Mineurs non accompagnés
  • Membre du Groupe d’études Les Kurdes
  • Vice-Présidente des Groupe d’amitié : France-Arménie ; France-Belgique ; France-Espagne

Discussions générales Rachat de la dette publique par la BCE et sa tranformation en dette perpétuelle

- Intervention de

La crise du covid-19 a engagé l’État dans des dépenses publiques importantes pour soutenir notre système de soins, l’économie et – plus modestement, hélas – nos concitoyens les plus précaires. La crise a certainement rappelé à beaucoup les vertus de l’intervention publique, l’importance de services publics (...)

Députée des Hauts-de-Seine (1ère circonscription)
Membre de la commission des affaires culturelles et de l'éducation

Vidéos du député

"Je ne peux pas respirer". En savoir plus
IVG : LA CRISE SANITAIRE EST AUSSI UNE CRISE POUR LES DROITS DES FEMMES ! En savoir plus
Il faut une révolution écologique et sociale ! En savoir plus
Intervention sur la rentrée scolaire #11mai En savoir plus

En direct

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques