Stéphane Peu

Issu d’une famille populaire bretonne, un père ouvrier et une mère femme de ménage, Stéphane Peu, né en 1962, s’installe au milieu des années 80 avec sa famille à Saint-Denis.
Dès son entrée au lycée, il découvre l’engagement et la lutte. Il devient très vite coordinateur du mouvement anti-apartheid en France et organisateur des mobilisations pour obtenir la libération de Nelson Mandela.
En 1995, il est élu pour la première fois et devient adjoint au Maire de Saint-Denis, en charge notamment de la vie associative, des relations internationales et du logement.
Il mène un combat sans relâche contre la spéculation immobilière et les marchands de sommeil. Il est à l’initiative en 2005, de la création de l’Office Public Plaine Commune Habitat qui compte aujourd’hui plus de 18 000 logements. En 2007, il créé la Coopérative d’Accession Sociale à la Propriété et en 2013 celle de BâtiPlaine.
Il se présente pour la 1re fois aux élections législatives de juin 2017 et est élu député de la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis. A l’Assemblée, au-delà des questions du logement qu’il suit avec passion, il est membre de la Commission des Lois et est particulièrement impliqué sur les questions liées à la justice, la police et l’égalité républicaine.

Profession : Employé administratif
Mandats et autres fonctions :
  • Membre de la commission d’enquête sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite en France
  • Membre de la Commission d’enquête sur la situation, les missions et les moyens des forces de sécurité.
  • Membre de la mission d’information sur l’évaluation de l’impact de la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 relative à la nouvelle organisation territoriale de la République.
  • Membre de la mission d’information sur la commune dans la nouvelle organisation territoriale
  • Membre de la mission d’information sur les fichiers mis à la disposition des forces de sécurité
  • Co-Président du groupe d’études Enjeux de rénovation des quartiers et habitats dégradés.
  • Vice-Président du groupe d’études Autisme
  • Vice-Président du groupe d’amitié France-Algérie

Questions au gouvernement Féminicides

- par

Madame la garde des sceaux, soixante-quinze femmes ont été tuées par leur compagnon depuis le 1er janvier ; deux d’entre elles vivaient à Saint-Denis, dans ma circonscription. Si le Grenelle des violences conjugales annoncé pour la rentrée pourra être utile, les féminicides, en revanche, ne connaissent (...)

Questions au gouvernement Groupe AUCHAN

- par

Monsieur le ministre de l’économie et des finances, je veux vous parler d’un groupe qui, entre 2013 et 2018, a réalisé 2,7 milliards de bénéfices, a obtenu 522 millions d’argent public au titre du CICE – crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi – et, dans le même temps, a supprimé 10 000 emplois. (...)

Député de Seine-Saint-Denis (2ème circonscription)
Membre de la commission des lois

Vidéos du député

La droite et la république en marche main dans la main pour casser la fonction publique En savoir plus
La lutte contre les violence conjugale a besoin de moyens, pas de communication En savoir plus
La loi de lutte contre la haine rate sa cible En savoir plus
Aux côtés des salariés en grève de Clinalliance En savoir plus

En direct

A la Une

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques