Financement de la presse : amendement de Martin Lalande

par Muzeau Roland

Les député-e-s communistes et républicains dénoncent l’adoption d’un amendement présenté par le député UMP, M. Martin-Lalande, qui diminue de 25 000 000 euros les financements publics accordés à la presse écrite. C’est un nouveau coup porté au pluralisme dans la mesure où cette mesure frappera très durement les journaux d’opinion qui sont déjà dans une situation particulièrement difficile. Les député-e-s communistes et républicains exigent le retrait immédiat de cette disposition témoignant de la duplicité du gouvernement qui organise les états généraux de la presse écrite mais réduit sans cesse les moyens dont elle a besoin pour vivre.