RFI : la voix de la France ou celle du gouvernement ?

par Buffet Marie-George

La mission parlementaire relative à la mise en œuvre de la réforme de l'audiovisuel extérieur de la France se prononce, ce matin, sur le devenir de RFI. Le rapport soumis au vote des membres de la mission propose, au delà de quelques précautions de langage, la fusion entre RFI et France 24. Tout ça pour ça! Depuis des semaines, en effet, la mission a multiplié les auditions et les réunions sans que le processus de fusion ne soit, à aucun moment, ralenti.
Cette opération menée au pas de charge par le gouvernement, sans aucune écoute des personnels en lutte depuis des mois pour l'indépendance éditoriale de leur radio, le maintien de l'emploi et la qualité du service public, met en cause l'avenir même de Radio France Internationale. Elle porterait aussi gravement atteinte au pluralisme en cela qu'elle répond à cette dangereuse volonté de la majorité présidentielle de faire des médias audiovisuels un porte-voix de l'Elysée.
Je voterai contre les préconisations de la mission parlementaire. J'apporte une nouvelle fois mon plein soutien aux personnels de RFI.