Interventions

Discussions générales

PLF 2014 (commission élargie) : Recherche et enseignement supérieur

Avant d’aborder le budget de la recherche, je souhaite vous entendre, madame la ministre, sur la violence faite à des syndicalistes dans une faculté. Existe-t-il des tensions identiques dans d’autres universités ?
Le projet de loi de finances ne répond pas à la situation déjà très tendue des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, ainsi que le note le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche. Selon le principal syndicat universitaire, il va falloir se serrer la ceinture d’un cran supplémentaire. L’augmentation annoncée de 0,44 % va se solder en fait par une baisse de 120 millions d’euros, compte tenu de l’inflation, et ne pourra pas combler la réduction de 75 millions, en 2013, des budgets de fonctionnement ni le prélèvement de 200 millions sur les fonds de roulement.
Depuis la loi relative aux libertés et aux responsabilités des universités, (LRU), chaque université peut faire glisser les crédits de la masse salariale pour son fonctionnement. Aussi, depuis 2008, 4 463 postes ont-ils été gelés dont 500 en 2013. Pouvez-vous nous indiquer comment vous entendez garantir la création des mille postes évoqués ?
Le mouvement de l’université de Montpellier contre la fermeture de son antenne de Béziers comme la motion adoptée par 17 présidents d’université mettent en lumière les difficultés récurrentes de nombreuses facultés. Comment ne pas songer dans le même temps au programme 409 « Écosystème d’excellence », auquel vous proposez de consacrer plus de 4 milliards ? Faut-il comprendre que vous souhaitez favoriser les initiatives d’excellence (Idex) ou les équipements d’excellence (Equipex) ou autres projets susceptibles d’induire de la compétitivité, au détriment du reste ?
S’agissant des conditions de vie des étudiants, vous voulez créer 8 000 logements par an, bel objectif, mais en incluant la colocation ou le logement intergénérationnel. Pourriez-vous être plus précise sur la création de chambres en cités dépendant des œuvres universitaires ? Le logement dans les cités, ce n’est pas seulement une chambre, mais aussi une forme de partage entre les différents résidents.
Plusieurs allocations étudiantes seront revalorisées à hauteur de 459 millions sur trois ans. Vous avez souligné le taux d’échec des étudiants salariés, notamment en première année. Quelles sont vos ambitions pour la création d’une véritable allocation d’autonomie pour les étudiants ?
Un mouvement est en cours à l’Institut régional du travail social, chez les étudiants ne pouvant obtenir de stage pour valider leur formation. Allez-vous dégager des moyens pour leur accueil, notamment dans les collectivités territoriales ?
Pouvez-vous encore nous donner votre sentiment sur le comportement des IUT vis-à-vis des jeunes issus des filières professionnelles ?
En ce qui concerne les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE), une grande disparité existe dans le contenu des nouveaux masters. Le ministre de l’éducation nationale nous a fait part, en commission élargie, de ses préoccupations à cet égard. Allez-vous, en lien avec le ministre de l’éducation, mettre en œuvre une sorte de régulation en la matière ?
Enfin, la dotation de la recherche baisse de 1 % alors que le CIR augmente d’un million d’euros. L’ampleur des besoins de la recherche appelle d’autres choix. Vous avez vous-même souligné le danger d’une logique d’appels à projets conduisant souvent les chercheurs à consacrer une part importante de leur temps à la course aux financements plutôt qu’à la recherche proprement dite. Comptez-vous modifier les conditions d’attribution et le contrôle du CIR ? Comptez-vous réorienter une partie des sommes qui lui sont consacrées vers le développement de la recherche dans les laboratoires publics comme vous l’aviez proposé ?

Imprimer cet article

Marie-George
Buffet

Députée de Seine-Saint-Denis (4ème circonscription)

Sur le même sujet

Finances

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques