Evaluation et contrôle du Gouvernement

Affaires économiques Débat - Questions sur le projet Hercule

- Intervention de

La main sur le cœur, avec détermination, vous soutenez, madame la ministre, qu’il y aura un projet industriel pour ce qui concerne notamment EDF Bleu. Un projet industriel doit s’inscrire dans la durée, et non sur le court terme en fonction d’intérêts financiers qui seraient derrière le bois. Or, pour qu’un projet industriel s’inscrive dans la durée, il ne faut pas que la structure soit limitée à la (...)

Evaluation et contrôle du Gouvernement Débat - Questions sur le projet Hercule

- Intervention de

Madame la ministre, nous avons souhaité organiser ce débat car nous considérons que l’avenir d’EDF ne peut échapper à la représentation nationale. À vingt ans de dérégulation s’ajoutent l’urgence climatique et les objectifs que nous nous sommes fixés en matière de neutralité carbone. Vous engagez-vous à tirer le bilan de vingt ans de politique libérale dans le domaine énergétique ? Dans ce projet de scission, (...)

Affaires économiques Débat - Questions sur le projet Hercule

- Intervention de

Que signifie vraiment le projet Hercule, refusé à l’unanimité par les syndicats ? Telle est la vraie question, et la source d’une inquiétude partagée. Hercule, c’est la fin d’EDF tel qu’il a été pensé et conçu en 1946 et c’est la poursuite du projet libéral du Gouvernement, selon lequel il faudrait ouvrir les valves des marchés et désengager l’État.
En effet, avec le projet Hercule, ce sont deux branches (...)

Affaires économiques Débat - Question sur le projet Hercule

- Intervention de

On a beaucoup parlé de démantèlement ou de dépeçage concernant EDF Bleu ; personnellement, je parlerais d’étiage, voire d’une possibilité d’assèchement. Qu’il ait lieu à travers une rente destinée à s’éteindre avec la fin de vie des réacteurs, ou qu’il soit réalisé par la cession d’une partie des barrages à la concurrence, comme le demande la Commission européenne, j’imagine un scénario à l’allemande, où les (...)

Affaires économiques Débat - Questions sur le projet Hercule

- Intervention de

Tout d’abord, je remercie les intervenants pour la qualité de leurs propos et d’avoir répondu à l’invitation du groupe communiste.
EDF, c’est une histoire nationale, le fruit d’un compromis, celui du programme du Conseil national de la Résistance, qui offrait au pays la possibilité de maîtriser son destin énergétique et de garantir sa souveraineté. La France a su historiquement se doter d’un outil fort : (...)

Affaires sociales Question sur l’efficacité des mesures prises contre la désertification médicale

- Intervention de

De nombreuses mesures visant à faire reculer les déserts médicaux ont été mises en oeuvre : primes ou bourses octroyées aux étudiants en médecine et aux jeunes diplômés, mise à disposition de cabinets médicaux et de logements, intégration professionnelle du conjoint. Pour l’heure, les résultats ne sont pas au rendez-vous.
Quant aux maisons de santé, on dit chez moi à leur sujet que les communes (...)

Affaires sociales Question sur la situation dans les EPHAD

- Intervention de

À mesure que la population mondiale croît et que l’espérance de vie s’allonge, le vieillissement de la population s’amplifie. Au niveau mondial, la population de plus de 65 ans devrait passer de 9,3 % à 15,9 % de la population totale d’ici à 2050, avec, bien sûr, des chiffres beaucoup plus élevés en Europe. Se pose légitimement la question de la dépendance et de la place des EHPAD dans l’accompagnement (...)

Affaires sociales Question sur la situation dans les EPHAD

- Intervention de

Je remplace ce soir Pierre Dharréville, qui a eu un empêchement.
En novembre dernier, la Caisse nationale pour la solidarité et l’autonomie a mis à jour ses statistiques sur les tarifs des EHPAD. Le prix médian d’une chambre en maison de retraite médicalisée se rapproche de 2 000 euros. En comparaison, le revenu médian d’un retraité en 2017 s’élevait à 1 827 euros. Si les tarifs ont augmenté de 1,92 % à (...)

Affaires sociales Question sur la mise en oeuvre des ordonnances de la loi « travail »

- Intervention de

Madame la ministre, je voudrais aborder le sujet des conséquences négatives des ordonnances de la loi travail sur les politiques de santé et de prévention. Le mois dernier s’est tenu le procès de France Télécom : il n’aurait jamais eu lieu si vos ordonnances avaient été en vigueur puisque la procédure a été initiée par le CHSCT. Je rappelle que dix-neuf suicides ont été reconnus comme directement liés aux (...)

Affaires sociales Débat sur la mise en oeuvre des ordonnances de la loi « travail »

- Intervention de

La loi d’habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social est appliquée depuis maintenant près de deux ans. Elle a constitué le premier acte du Gouvernement, dès son arrivée au pouvoir, dans son entreprise de démolition des droits collectifs des salariés. Suppression des CHSCT, inversion de la hiérarchie des normes, recours au contrat de projet, source de (...)

Filtrer par :

Rapports commissions d’enquête

Questions

Débats

Filtre thématique :

Affaires sociales

Défense nationale

Finances

Affaires économiques

Culture et éducation

Affaires étrangères

Lois

Dernières vidéos

"Votre projet consiste à mettre en place un Etat social low cost !" S.Jumel #QAG En savoir plus
"L"hôpital est à l'agonie et vous n'écoutez pas !" - A.Bruneel #QAG En savoir plus

A la Une

En direct

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques