Actualités

Article traitant de Finances :

Finances Budget des collectivités locales

- par

M. le président. La parole est à M. Patrick Braouezec, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. M. Michel Herbillon. Encore un communiste ! M. Patrick Braouezec. Mesdames et messieurs les députés, avant d’entrer dans l’hémicycle, j’avais quelques doutes existentiels. Je vous remercie de les avoir levés ; je vais pouvoir poser ma question en étant rassuré sur mon existence. (...)

Finances C’est la toute puissance de la finance qu’il faut rétrograder

- par

Le Président de la République appelle nos concitoyens à faire preuve de « courage » et de « sang froid » face à la crise. Nul doute que ces mots sont doux à l’oreille et au cœur des spéculateurs ! Mais nul doute aussi qu’ils sonneraient plus clairement à l’oreille de l’immense majorité de la population sous la forme d’un « pour vous, ça va saigner » ! Car inféodé aux marchés financiers, le chef de l’Etat et (...)

Finances Crise de la zone euro

- par

M. le président. La parole est à M. André Gerin, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. M. André Gerin. Monsieur le président, chers collègues, ma question s’adresse au Premier ministre. Nicolas Sarkozy prononcera demain un nouveau discours sur la crise de l’euro. Puis, un nouveau sommet européen se tiendra les 8 et 9 décembre. Nous sommes dans l’impasse, car le ver est dans le fruit. (...)

Finances Plan de rigueur

- par

M. le président. La parole est à Mme Marie-Hélène Amiable, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine Mme Marie-Hélène Amiable. Monsieur le Premier ministre, la majorité de droite de notre assemblée votera demain votre projet de budget pour 2012 et, avec celui-ci, une partie du plan d’austérité auquel vous voulez soumettre les Français. Les députés communistes et du parti de gauche s’y (...)

Finances Plan d’équilibre des finances publiques

- par

M. le président. La parole est à M. François Asensi, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. M. François Asensi. Ma question s’adresse à M. le Premier ministre, mais je ne le vois pas. M. Roland Muzeau. Il n’est pas là, il se fout de l’Assemblée ! M. François Asensi. Le plan d’austérité annoncé hier constitue une déclaration de guerre sociale contre le peuple français. (Applaudissements sur les (...)

Finances Les agences de notation et les marchés siègent à l’Elysée

- par

Le premier ministre vient d’annoncer un nouveau plan d’austérité dont il est bien le seul à pouvoir affirmer qu’il serait marqué par l’équité. C’est, une fois encore, l’immense majorité de nos concitoyennes et concitoyens qui vont passer à la caisse. La baisse effective des prestations sociales qui augmenteront moins que les prix, la diminution des dépenses de santé, ou plus globalement la réduction des (...)

Finances Obama-Sarkozy : surtout ne rien changer !

- par

Le Président Sarkozy s’est offert son deuxième grand show télévisé en une semaine. Jeudi dernier, il avait annoncé le sauvetage de la Grèce dont l’actualité a montré à quel point on pouvait le croire ! Ce soir, avec Barack Obama, il a expliqué qu’il fallait avoir confiance. Le G20 qui vient de se tenir à Cannes, a pourtant confirmé les choix opérés à Bruxelles, faits de préférence pour les marchés et de (...)

Finances Situation de la zone euro

- par

M. le président. La parole est à M. Roland Muzeau, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. M. Roland Muzeau. Monsieur le Premier ministre, il aura fallu treize grèves générales pour que le Premier ministre grec, Georges Papandréou, se décide enfin à entendre le peuple grec, qui réclame depuis des mois l’organisation d’un référendum. (Exclamations sur les bancs du groupe UMP.) L’annonce de (...)

Finances Sommet de Bruxelles : les marchés raflent la mise

- par

Qualifié d’« ambitieux » par le Président Sarkozy, de « crucial » par Jean-François Copé, le chef de l’UMP, ou de « capital » par Bernard Accoyer, le président de l’Assemblée nationale, l’accord intervenu cette nuit à Bruxelles entre les dirigeants européens a surtout de quoi réjouir les spéculateurs.
Sitôt annoncé le contenu de cet accord, l’euphorie s’est d’ailleurs emparée des marchés financiers. De Paris à (...)

Finances Un marchand de sable nommé Sarkozy

- par

Ce soir, le Président de la République, a joué au marchand de sable. Le numéro auquel il s’est livré, avait pour seul objectif de tenter d’endormir les françaises et les français afin de mieux leur faire avaler les effets désastreux d’une crise qui résulte directement de la soumission de l’Europe et de la France au diktat des marchés. Drapé dans un costume de grand pédagogue du renoncement, le chef de (...)

Filtrer par :

Dans la presse

Communiqués de presse

Lettre des députés

Questions au gouvernement

Filtre thématique :

Toutes les thématiques

Affaires économiques

Affaires étrangères

Affaires sociales

Finances

Lois

Développement durable

Culture et éducation

Défense nationale

Dernières vidéos

Les femmes d'agriculteurs qui ont travaillé 12h par jour touchent entre 300 et 500€ de retraite ! En savoir plus
Sanofi, Airbus, Nokia annoncent des licenciements par milliers après avoir reçu des Mds d'aides ! En savoir plus

A la Une

En direct

Thématiques :

Affaires économiques Lois Finances Développement durable Affaires sociales Défense nationale Affaires étrangères Culture et éducation Voir toutes les thématiques